un forum pour le paranormal, image bizzar et fun
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 terroriste a blida ...d'aprè journal nahar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 746
Date d'inscription : 07/07/2009

MessageSujet: terroriste a blida ...d'aprè journal nahar   Dim 30 Aoû - 19:45

Nahar "vue de dos à il ya des jours, des jours de sang et de larmes, de transmettre aux jeunes générations ce qu'il a fait la génération précédente, et les massacres commis et encore commis contre les frères, afin que la leçon pour ceux qui voulaient à l'esprit, une grande partie de la douleur et l'angoisse et la douleur de la séparation, nous avons rencontré davantage de citoyens de la zone connue comme le fléau du grèves, le terrorisme criminel, est la municipalité de Bouarfa dit l'un des premier élément d'auto-défense, Omar Ben Allal, plusieurs enfants ont été parmi les groupes terroristes, dans la municipalité était même pas une armée secrète, la gendarmerie ou la police .. nous entrons dans les maisons avant les oreilles de Maroc, sinon Transférer les oreilles de l'époque, mon oncle dit printemps, ont été "حڤارين» avant d'adhérer à des groupes terroristes parce qu'ils étaient hors la loi, et augmenté invincible unité de fils pour les citoyens de leur région de l'école, plus que ces dernières années a atteint les 50 terroristes, détruit 30 d'entre eux aux mains des sécurité commune d'une armée nationale, la gendarmerie et des forces de police ainsi que l'auto-défense, et se repentit, tandis que 9 autres ne connaissent pas le sort du reste ..

"Nous avons apporté des armes d'Oran et Ozaanah nuit"

1996 a décidé de génocide de la population des groupes terroristes de la région collectivement, à faire entendre leur voix et leurs enfants, ils tentent à des éléments terroristes, dans la nuit des nuits en Novembre 1996, les familles fuient vers le centre-ville, rejoint Bikamalep bin Kerkorp Ahmed, et c'est là qu'il a commencé à penser qu'ils ont besoin des armes de la résistance à Bouarfa une autre zone de l'armement de l'État, est la première cellule de la rembourser mon oncle al Nur-miséricorde Din Allah, qui a été éliminée par les groupes terroristes qu'il n'avait pas peur de ne pas avoir de compte de crédit - Say Uncle Vernal -. Mon oncle raconte le début d'armes de printemps, comme un scénario de la politique cinématographique, dit: «Nous avons rencontré le chef de l'état du groupe de la gendarmerie nationale puis Abdawi Abdul Hafeez, un dix heures du soir .. Alakamalep Alakamalep la combustion des groupes terroristes dans la Décembre 6, 1993, parce qu'ils connaissaient des gens de la région en leur montrant les paramètres .. la vie, et ont convenu de l'importation d'armes d'Oran, Qsdnaha cachant Bmadrap armée commandant de compagnie du groupe, apporté des armes à la nuit Ozaanah et sont disposés à l'obtenir, la majorité l'a pris dans le sac "Magnolia", craignant l'arrivée des nouvelles aux éléments terroristes qui avaient regardé chaque citoyen ". ..

Et de la Fondation et à travers les routes en mauvais état, nous continuons la compagnie d'un photographe et un certain nombre de citoyens dans la zone du château, est la région qui a pris l'armée une année entière pour y arriver, malgré la distance depuis le siège de la ville de 3 km, le problème dans pas rapidement atteint une grande partie des éléments des groupes terroristes, il nous raconte, "M.. Abdel-Kader, «et Makecar visage et être de retour 14 ans pour retrouver certaines des jours sombres d'expérience et de la société de son quartier pendant les années de braise», dans la journée du mois de Novembre 1996, les groupes terroristes ont commis un massacre contre les habitants de la centrale Sir grand, et a déménagé à Bouarfa à continuer massacres sanglants, leur nombre était de 60 terroristes, nous Ntrqubhm de loin, attendant que la nuit porte les rideaux, ils portaient des cagoules sur la tête et la proie de personnes la nuit, donc nous avons décidé que la nuit pour échapper définitivement quitté le pointillé depuis dix ans, jusqu'à la sécurité a été rétablie, après avoir pénétré dans la zone un grand nombre hommes de l'armée, la gendarmerie et la police "..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gore.forumactif.com
Admin
Admin


Messages : 746
Date d'inscription : 07/07/2009

MessageSujet: Re: terroriste a blida ...d'aprè journal nahar   Dim 30 Aoû - 19:46

Le bras droit d'Ali Belhadj, divorcés acte terroriste au début

Dans notre rencontre avec les résidents qui ont regagné leurs foyers après avoir été abandonné pendant plus de dix ans, a nous a dit, "M.. M" une histoire dramatique d'une des personnes les plus importantes qui voulait divorcer action armée dans le commencement, Mohammed Bokrishp le bras droit d'Ali Belhadj, un chef de file de l'ex - Partie boutique, dit: "Après l'annonce de l'ancien président Liamine Zeroual sur la loi de la miséricorde, Bokrishp décidé de s'échapper du groupe terroriste après avoir été assuré que ce qui a été promu par la religion n'est qu'une illusion, et rejoint l'évasion Beshrh du filtre, est que les groupes terroristes Trsdth et réalisé par la maison, puis tué abattus en public .. je n'oublierai jamais ce jour-là en est encore à Bali, comme s'est passé aujourd'hui, il a été Itrajatm de le laisser vivre, mais ils étaient bûcherons ont battu et bâillonné essayant de parler ce soir-là .. tous fui pour s'installer à la mosquée, Vous savez, même le cimetière n'a pas survécu aux actions méprisables ont brûlait comme un collège et non pas leurs frères, «Aujourd'hui, ans après les massacres de la criminalité dans le domaine de la forêt dominée par des arbustes, elle est retournée vie normale et renforcée par de nouveaux projets ont faites à la vie une fois de mai à donner à leurs propriétaires avec de l'eau potable, de gaz et d'électricité à partir du côté relié aux routes menant à la capitale l'État, ayant été refusée parce des vampires dans les paroles de la région ».

Abattus puis égorgés nettoyant veuve et ses fils debout à la porte

Nous avons laissé les citoyens de la région et nous sommes allés à haute région Bouarfa qui goûte exactement ce fléau et de la salle de traitement d'apparition de groupes terroristes dans la nuit et ont pris tous leurs équipements, il était en 1995, «La beauté de l'infirmière» qui a récemment épousé, "S'il vous plaît ne me rappelle pas ce soir-là parce que je serai en criant:« Hakroni «Ils m'ont emmené de nuit et à la paroi .. Adaroni entra dans la chambre et les ont conduits là où sur le dos de mulets et les ânes, qui ont apporté avec eux .. visage rougissant et Jigmi comme il alors se taire et nous demandent de garder le silence parce qu'il ne peut pas se poursuivre, nous lui avons demandé s'il avait voulu retourner au travail dans la région, qui est devenu maintenant à la maison à la défense des hommes de la garde locale par habitant est négatif, la beauté était encore sous l'influence d'un choc, je me suis interrogé sur la raison du silence mystérieux et pas prononcé un mot tout le temps où nous étions accompagnés de mon oncle parle de nous .. printemps et son ami de défendre la nécessité de quitter la maison pour aller aux plus pauvres des pauvres ont été abattus la région et plus particulièrement Alcalitus district, nous sommes montés à la voiture et le chemin là, nous sommes arrivés où nous avons trouvé les bâtiments de grande hauteur et de villas sur les bords de la grande route, et quand nous sommes allés à l'endroit prévu à Nstsagi quelques informations sur les crimes des éléments terroristes, et quelques-uns des bons citoyens, mais parler longuement, comme si ils ont été trouvés par résonance Bdjapthm pour supprimer la douleur », dit saint." m ce lieu a été spécifiquement évaluées à la maison de l'étain-femme vieux 48 ans, veuve et mère d'un enfant est pauvre a travaillé comme femme de ménage municipale, et depuis ils vivaient seuls groupes terroristes Qsdtha la nuit et abattus sans pitié, pas de la miséricorde, a ensuite pris sur chacune de ses puis brûlé la maison, ses fils, et quand il a vu les éléments de torturer les corps de sa mère sur la course, mais ils ont fui vers Garner et Zbhoh debout à la porte, les voisins sont tous traumatisés par ce qui lui est arrivé Valdme remplissait la place et raillo qui a été abattu par la porte, ce sont des criminels et il n'y a aucune pitié dans le cœur » ... Quelques instants plus tard, mon oncle épargné et il nous introduit à parler directement à "ma fille, mari ehna Astamrna fois la France et les terroristes, mais aujourd'hui, remerciez Dieu a restauré la sécurité dans la région grâce à l'intensification des efforts des divers éléments de sécurité et unités de l'armée, la police et de gendarmerie pour aider les gens" .. Puis il ajoute: «Après avoir chargé les armes nous ont été périodiquement balayage et un jour nous avons reçu des nouvelles d'une femme indique qu'il y avait un groupe terroriste se déplaçant dans la zone et, en effet, nous avons été en mesure d'éliminer les 4 terroristes à l'intérieur d'une crise, et après recherches, nous avons découvert un homme âgé et une vieille femme morte dans les années septante et l'objectif d'une manière atroce dans .. est bien l'image que je n'oublierai jamais .. parler de quelque religion qu'ils tuent l'âme ce qu'Allah a interdit .. "

A tué mon grand-père est entré à l'arrière du fer à l'estomac, puis abusé par 13 autres personnes de ma famille

Nous avons continué notre chemin entre les buissons dans la zone pendant de longues heures, nous a, où la fatigue, augmentation de la douleur qui nous touchent, et les arbres verts et la beauté de la région panoramique surplombant la ville de Blida, nous nous sommes arrêtés pour un moment, nous faisons d'eux des citoyens et se rappeler ce qui s'est passé hier, notre intention oncle Abdul Kadir, qui a perdu son fils, après moins de 3 mois après la cessation du service national, nous avons reçu en colère se sont interrogés sur le but d'ouvrir les blessures ont commencé à guérir lentement et nous dit que l'objectif est un avertissement des groupes terroristes cherchent à les tromper, de sourires et s'excuse, dit alors avec une ratatinées sur une chaise devant un «fils lui a pris à partir d'ici en face de la maison, provenaient de la région, ils savent très bien, pauvre gars était à jeun pas Erhmoh J'espère que Allah l'accepter rapidement et de se venger de ceux qui font mal, mon fils et l'ont emmené à la fleur de sa jeunesse, non pas l'âge au delà de 21 ans ... "

Nous avons essayé de tirer réconfort oncle Abdul Qadir, même joints à nous un jeune homme parut sur son visage la douleur et le chagrin, elle «Abdelghani T., demanda l'oncle Abdul Qadir l'oubli et la livraison du Tout-Puissant Bon Dieu, parce que ce qu'il ne savait pas vécu les êtres humains, nous lui avons demandé de nous dire ce qu'il a vécu est encore à ses débuts, Istahbna à la maison de sa grand-mère, qui Ayesh massacre suspectes contre 14 personnes ", dit ma grand-mère était malade en Janvier et les premières familles algériennes comme le reste des sœurs a rencontré ma grand-mère pour le dîner, la nuit du 25 Mars, 2001, déplacé un groupe de 20 individus à Chambre au sérieux, a frappé à la porte et a immédiatement ouvert par mon grand-père l'a battu avec le fer sur son dos jusqu'à ce qu'il sortait de son ventre, puis entra et tua le reste de la famille tiré d'entre eux ne survivent pas à la seule fille et sa mère portait sur sa poitrine et a été tiré dans le dos lui a donné une dernière fois ... Je n'ai pas été Chambre pour cette période, j'ai perdu le plus cher que je possède ma mère et ma plus jeune sœur, mon Seigneur leur a droite ..... quitté le triste, et je suis rentré dans notre imagination, les images terrifiantes des personnes tuées et pillé le nom de la religion .. Ils vivent témoignages ne sont pas seulement une baisse de la Mer de crimes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gore.forumactif.com
 
terroriste a blida ...d'aprè journal nahar
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Conseils pour ma fiche d'explications sur le journal des lecteurs
» Voulez adopter un terroriste
» Problème dans le journal préféré des bobos
» le journal du Forkane
» un journal sur le handicap.....à voir !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
gore :: Votre 1ère catégorie :: WAR-
Sauter vers: